Soins Psychique De L’enfant Et De La Parentalité En Danger

Attaque et Abus de pouvoir contre les CMPP

Les Cmpp ont été fondés après les grandes guerres par un regroupement de pédiatres enseignants et pédopsychiatres. Lieu de soins psychiques privilégié pour les enfants de quelques jours à 18/20 ans, ils rassemblent différentes professions qui réfléchissent ensemble dans un partenariat étroit avec l’éducation-nationale et l’enseignement spécialisé médico-social, l’aide sociale à l’enfance, les services de placement, la justice des enfants, à la démarche thérapeutiques et l’avancée des soins. Sont reçus des enfants présentant des pathologies plus ou moins sévères, autisme, trouble envahissant du développement, séquelles de prématurité, difficultés d’accès au langage écrit et /ou oral, fréquente chez les enfants de migrants, chez les enfants issus de la paupérisation, ou porteur de maladies génétiques, dépressions et autres troubles, les enfants trouvent un soulagement de la souffrance morale engendrée. La gratuité des soins, les transports taxis prescrits permettent des prises en charge salvatrices pour bon nombre d’entre eux.

Actuellement, le Cmpp de la Vienne est appelé par décision de l’ARS, à devenir un centre expert, au service d’une théorie et d’une clinique exclusivement neuro-développementale dite « TND » où seuls seront reçus des enfants porteurs des diagnostics issus du DSM 5, TSA Tsi, Dys…, TED, Autismes, avec le projet d’effacer l’apport fondamental de la psycho-dynamie, forgé sur une expérience séculaire.

Porter atteinte à cette forme d’accueil multiple, suite à des décisions autoritaires et aveugles révèlent une non-considération de la psychopathologie de l’enfance et un non-respect général de la spécialité Pédopsychiatrique. Il s’agit encore une fois de privilégier des mesures économiques de restriction de la solidarité publique au mépris de la démarche clinique et la santé de l’enfance sans même tenir compte des conclusions de l’excellent rapport de l’Igas 2018 sur le sujet. Pourquoi cet ostracisme ?

Le Syndicat National des Psychiatres Privés soutient une véritable politique des Cmpp au bénéfice des enfants et de leur famille. Il apporte toute sa solidarité au collectif médico-social en Nouvelle Aquitaine qui s’est créé pour que ne soit pas converti le Cmpp de la Vienne en un centre de Diagnostic-Expert.

Nous exigeons que les Cmpp restent des lieux de Soins ouverts et non ségrégationnistes.

Nous appelons nos adhérents à soutenir les CMPP lors de la journée nationale du 13 mars.

Le SNPP sera présent le 13 mars 2020 à la manifestation prévue à 13h30 devant l’ARS à Bordeaux. Venez nombreux autours de Béatrice Guinaudeau et Françoise Duplex.

Docteur Françoise Duplex
Vice-Présidente de l’AFPEP-SNPP