Soutenez l’AFPEP-SNPP

Print Friendly

 PAYEZ VOTRE COTISATION EN LIGNE:

CLIQUEZ ICI

APPEL DE COTISATION 2022

Un grand vaisseau glisse dans l’espace intergalactique, petit point brillant dans l’immensité obscure. Il abrite une fragile communauté d’humains tentant de trouver une autre planète habitable.

Y aura-t-il à son bord un.e psychiatre à la double compétence, médecin et spécialiste de la psyché? Probablement pas. Ils se sont éteints comme tout ce qui faisait le bonheur d’habiter la Terre.

Plus près de nous dans le temps et l’espace, en levant les yeux dans la nuit, un petit point brillant tourne très vite dans le ciel. Des touristes de l’espace, à quelques milliers de dollars, font un petit tour de terre. Y aura-t-il un.e psychiatre à bord?

Certainement pas, sauf à disposer d’une fortune personnelle ou d’avoir fait de drastiques économies le long de sa vie.

Voilà ce qu’on nous propose comme perspectives d’avenir pour nous distraire de notre mission essentielle, prendre soin de l’autre, pour que sa vie soit plus habitable, qu’il ne souhaite pas la quitter que ce soit dans la brutalité du suicide ou la prise inconsidérée de psychotropes.

A l’AFPEP-SNPP nous ne vous proposons pas la lune, mais l’humanité sur terre. Ré-fléchir ensemble pour tenter d’in-fléchir ces politiques folles qui ne parlent que gestion des flux, le populationnel opposé à la patientèle donc au patient dans toute sa singularité.

Défendre notre profession, y compris dans sa revalorisation financière, comme le montre notre victoire récente aux côtés d’AvenirSpé avec l’augmentation générale du CNPSY et non pas de quelques actes dispersés et peu pratiqués.

Nous ne sommes pas de vieux dinosaures, mais à l’écoute de nos jeunes confrères qui souhaitent garder une qualité de vie mais aussi de travail.

Avoir des horaires raisonnables en faisant dans ce temps-là, comme à l’hôpital, de «l’abattage» ne peut que nous pousser à une perte de sens qui se paye cher.

Les assises de la Psychiatrie ont été un exercice pénible. Le Politique a organisé la pénurie depuis des années et demande aux praticiens des méthodes organisationnelles pour la gérer. Les CPTS ont été créées pour ça.

Les États Généraux de la Justice sont sur le même modèle. A ce jour la moitié des magistrats, dont les plus jeunes, ont signé une pétition s’opposant à un métier-gestion des flux qui leur fait perdre le sens de leur métier. La même problématique que les psychiatres.

Notre travail de réflexion sur notre exercice se poursuit opiniâtrement. Nous avons besoin de toutes les forces vives, dans leur diversité d’exercice. Sans être ensemble, le champ est libre pour n’importe quelle réforme de la profession. Sauf pour les moins de 26 ans, une consultation psychiatrique se fait dans le parcours de soin, mais les consultations des orthophonistes et kinésithérapeutes sont en accès libre! Quelle déconsidération pour les psychiatres!

Rejoignez-nous, dans toute votre diversité d’exercice, que nous fassions contre-poids pour défendre et réinventer notre métier.

Béatrice GUINAUDEAU

Trésorière AFPEP-SNPP

 

 

Tarifs :

Gratuité pour la 1ère année de cotisation ou 1ère année d’installation 0 €
2ème et 3ème année d’exercice 180 €
4ème année d’exercice et au-delà : 375 €
Membres associés, membres de soutien à l’AFPEP : 125 €
Retraité actif : 310 €
Psychiatre ayant cessé d’exercer : 50 €
Interne : 60 €

 

 

- Pour adhérer par courrier avec paiement par chèque à retourner au siège de l’AFPEP-SNPP, 21 rue du Terrage, 75010 PARIS, cliquez ici : Bulletin Cotisation SNPP 2022

- Pour adhérer par carte bancaire en 3 minutes, rien de plus simple, il suffit de cliquer ici