JN 2017 de Lille : LE PSYCHIATRE ET LE CHAOS, DIVERSITÉ ET CRÉATIVITÉ CLINIQUE

 Télécharger la Plaquette JN 2017

Le chaos… une notion aux implications multiples, qui fait écho aussi bien à la désorganisation la plus totale, qu’à une théorie d’un monde organisé où tout se tient. Du chaos émerge quelque chose, à la fois nouveau tout en étant prédéterminé mais imprédictible. Dans la théorie du chaos déterministe, tout est programmé à l’avance, mais trop complexe et trop interactif pour être appréhendé avec nos outils approximatifs. Une variation infinitésimale, une mesure trop imprécise, peuvent tout changer dans le résultat final. Le grand public en a retenu l’image du battement d’aile du papillon au Brésil qui pourrait provoquer une tornade au Texas…

Peut-on s’inspirer de la notion de chaos en ce qui concerne la psychiatrie actuelle, si complexe, diverse et riche pour les cliniciens mais synonyme de pagaille pour les administrateurs qui veulent à tout prix l’organiser (HAS, ARS, ministères…).

Dans la mythologie, le chaos, c’est le désordre avant le commencement. En mathématiques, physique et astrophysique, le chaos fut une étape conceptuelle importante. Quant à l’approche culturelle, sociale et politique, le mot est fréquemment utilisé, mais l’est-il à bon escient ? Alors, de quelle place va-t-on en parler : celle de praticien, de scientifique, de citoyen ?

L’AFPEP a voulu étudier ce que la notion de chaos pouvait apporter à la psychiatrie. Sous cet angle original, nous approcherons des notions cliniques ainsi que la diversité des pratiques et les conflits qui opposent parfois violemment les cliniciens. Il n’est pas sûr que cette cacophonie constitue un réel enrichissement clinique pour les patients.

Dans nos approches cliniques, nous sommes régulièrement confrontés au non-sens apparent des discours, à la désorganisation de la pensée, aux symptômes, aux maux et aux mots de nos patients qui produisent en nous un état de confusion ou de perplexité ?

L’hystérie a depuis fort longtemps, provoqué la perplexité des médecins face à son expression et à ses troubles. Au point qu’aujourd’hui, n’entrant pas dans les bonnes cases, on l’évacue. La schizophrénie et les psychoses génèrent des comportements tellement contradictoires et imprévisibles, des pensées dont l’incohérence et l’hermétisme renvoient au chaos de l’être.

Les modèles cliniques y ajoutent leurs lots de complexité : abord psychologique, sociologique, comportemental, cognitif, neurologique, biologique, immunitaire, infectieux, génétique…

Tout cela fait peur aux citoyens et il est demandé au psychiatre de remettre de l’ordre, de faire taire ce chaos insupportable. Car la folie perturberait l’ordre social et provoquerait un chaos. Mais le chaos, semeur de troubles, se manifeste partout, lors des catastrophes, des attentats, des migrations, des guerres, en politique…

Mais le chaos n’est-il que destruction, que plaie sociale ? Non, il semble être là dès avant la naissance d’un bébé confronté au choc du monde environnant. Ce chaos primitif reste présent en chacun et peut resurgir à certains moments de la vie sous forme de débordements, de catastrophe ou, au contraire, de création et de progrès.

Les artistes, les inventeurs, par exemple, maintiennent ouvert l’accès à ce « chaos intérieur », à cette sorte de matrice primordiale qu’ils parviennent à transformer en œuvre d’art ?

Alors, n’est-ce pas en reconnaissant ce chaos intérieur, en s’y intéressant, en l’apprivoisant, en l’ouvrant sur le monde, que nous pourrons y trouver un sens ? N’est-ce pas ainsi que l’on peut sortir d’une logique réductrice d’un chaos destructeur, synonyme de désastre ?


 

JOURNÉES NATIONALES DE L’AFPEP

Association Française des Psychiatres d’Exercice Privé

 


 

LE PSYCHIATRE ET LE CHAOS

DIVERSITÉ ET CRÉATIVITÉ CLINIQUE

 

28 au 30 septembre 2017

Université Catholique de Lille : 60, Boulevard Vauban – 59800 Lille

Contact et inscription à l’AFPEP au 01 43 46 25 55

info@afpep-snpp.org


 

JEUDI 28 SEPTEMBRE

19 h Accueil et Buffet à la Mairie de Lille – Place Augustin Laurent

 

20 h précises    CONFÉRENCE INAUGURALE

LE CHAOS ENTRE MATIÈRE, MYTHES ET RÉALITÉS

Barbara Glowczewski  Anthropologue, Directrice de recherche au CNRS, spécialiste des cultures aborigènes australiennes,   

Michel Cassé  Astrophysicien, directeur de recherche émérite CEA et Institut d’Astrophysique de Paris, poète.

Animé par Catherine Goudemand-Joubert, Claude Gernez, Thierry Delcourt

Mairie de Lille. Ouverte au public. (En raison des consignes de sécurité, il est nécessaire de s’inscrire auprès de l’AFPEP au 01 43 46 25 55 ou par mail à info@afpep-snpp.org et au plus tard une semaine avant la conférence)

 

VENDREDI 29 SEPTEMBRE

Faculté de Médecine et de Maïeutique de Lille : 56 rue du Port – 59800 Lille 

(à 50 mètres de l’Université Catholique)

8 h 30                 Accueil des participants

9 h précises       Introduction des Journées Nationales par Agnès Rocher

9 h 15 – 11 h      SÉANCE PLÉNIÈRE. Présidente : Agnès Rocher.   Discutant : Olivier Brunschwig

LE CHAOS : CRÉER UN MONDE OU LE DÉTRUIRE

- Catherine Goudemand-Joubert. Réflexions au cœur du chaos

- Thierry Delcourt. Le chaos au risque de créer

 

 

11 h – 11 h 30 Pause et discussion avec les intervenants de la plénière

 

11 h 30 – 12 h 30 CONFÉRENCE. Modérateur : Élie Winter

Jean Cooren : POLITIQUE DU CHAOS – CHAOS DU POLITIQUE

 

 

 

12 h 30 – 14 h Déjeuner (sur place)

 

14 h – 16 h SÉANCE PLÉNIÈRE.   Président-discutant : Pierre Delion

DE LA NAISSANCE À L’ADOLESCENCE : DYNAMIQUE DU CHAOS

Capucine Rivière et Michel Jurus : Le Chaos Primordial a-t-il une place dans la construction psychique

Vincent Dodin. Adolescent, extrême et chaos

 

 

16 h – 16 h 30 Pause et discussion libre avec les intervenants

 

16 h – 20 h Session DPC

ADOLESCENCE ENTRE CRISE ET CHAOS

Intervenants : Claude Gernez, Thierry Delcourt

 

16 h 30 – 18 h ATELIER  (RE) NAISSANCE ET DIVERSITÉ DE LA PSYCHIATRIE

Jean-Jacques Bonamour du Tartre, Patrice Charbit, Marc Bétrémieux…

18 h – 20 h ATELIER D’EXPÉRIENCE CHAOS (Immersion interactive). Modérateur : Jacques Barbier

Intervenant : Dominique Bertrand

 

SAMEDI 30 SEPTEMBRE

Faculté de Médecine et de Maïeutique de Lille : 56 rue du Port – 59800 Lille

9 h – 10 h 30 SÉANCE PLÉNIÈRE. Présidente : Françoise Duplex. Discutante : Agnès Rocher

L’INSTANT CHAOTIQUE DU TRANSFERT

Claude Gernez. Figures d’informes

Béatrice Guinaudeau. Apprivoiser le chaos

 

 

 

10 h 30 – 11 h Pause et discussion libre avec les intervenants

 

11 h – 12 h 30 SÉANCE PLÉNIÈRE MIGRATIONS, CRISES, EXIL, AU RISQUE DU CHAOS. Présidente : Aude van Effenterre. Discutante : Françoise Labes

Malika Mansouri. L’être aux prises avec la mort atmosphérique

Karima Lazali. D’une cassure, des mondes jaillissent

  

12 h 30 – 14 h Déjeuner sur place

 

14 h – 15 h 30 SÉANCE PLÉNIÈRE LE CHAOS, DE LA CRAINTE DE L’EFFONDREMENT À LA CATASTROPHE EXISTENTIELLE. Président : Jean-Jacques Bonamour du Tartre. Discutant (es) : Internes en psychiatrie de l’ALI2P et AFFEP

Patrice Charbit. L’envers du chaos

Vassilis Kapsambelis. L’opposition vivre-exister et la crainte de l’effondrement

 

15 h 30 – 16 h Pause et discussion libre avec les intervenants

 

16 h – 18 h TABLE RONDE

PSYCHIATRIE, DIVERSITÉ DES APPROCHES, CONFLICTUALITÉ, UN CHAOS ?

Animée par Vassilis Kapsambelis

Avec Patrice Charbit, Claude Gernez, Élie Winter, Marc Bétrémieux et leurs invités et les jeunes psychiatres et internes ALI2P et AFFEP – Hauts de France. Ouverte au public.

 

18 h BILAN DES JOURNÉES ET CONCLUSION

Claude Gernez, Président de l’AFPEP

 

20 h 30 « LA GRANDE SOIRÉE » L’Odéon – 37 rue de Puebla – Lille

 


 

SESSION DPC

Programme 39731700003

Session 1 – vendredi 29 septembre

16 h  – 20 heures

 

Comportement à risque, impulsivité et suicide à l’adolescence : quelles pathologies, quelle prévention

Intervenants : Claude Gernez, Thierry Delcourt

L’adolescent en difficulté psychique se caractérise par la soudaineté et l’imprévisibilité de ses passages à l’acte, Les situations diverses, les personnalités différentes ne permettent pas de définir des critères précis qui pourraient attirer l’attention des thérapeutes et des familles de ces jeunes en souffrance, comme en témoigne la littérature et les recommandations officielles. En effet, les passages à l’acte surviennent à des moments où la capacité de penser, et donc de mettre en mot un état de malaise aigu, se trouve suspendue. Alors, le geste impulsif est le seul mode de communication d’une souffrance ressentie comme intolérable.

 

La fréquence de la dépression, des tentatives de suicide, des suicides et équivalents suicidaires chez les adolescents justifie l’importance d’une réflexion sur ces problématiques, la référence à des pathologies spécifiques (états limites, mode d’entrée dans la schizophrénie… ou juste liées à la période adolescente.

 

Chacun des deux intervenants exposera une situation clinique spécifique et sa manière de l’appréhender. Ces présentations constitueront l’occasion d’un échange avec les praticiens de la session, concernant leurs expériences proches et analogues. Nous pourrons ensuite théoriser en vue de dégager des principes thérapeutiques et des approches pragmatiques mieux adaptées à nos pratiques quotidiennes. Nous pourrons ainsi poser les bases d’une prévention du risque suicidaire à l’adolescence et déterminer les symptomatologies psychiatriques à haut risque.

 


 

LES INTERVENANTS

Dominique Bertrand Musicien, Écrivain

Marc Bétrémieux Psychiatre, Président du SPH et du CNPP, Lille

Michel Cassé Astrophysicien, Directeur de recherche CNRS Institut d’Astrophysique de paris

Jean Cooren Psychiatre, Psychanalyste, Lille

Thierry Delcourt Psychiatre, Psychanalyste, Reims

Pierre Delion Professeur à la faculté de médecine de Lille2, Pédopsychiatre consultant au CHRU de Lille, Psychanalyste

Vincent Dodin Professeur de psychiatrie à la faculté catholique de Lille

Claude Gernez Psychiatre, Psychanalyste, Enghien les Bains

Barbara Glowczewski Anthropologue, Cultures aborigènes australiennes, Directrice de recherche au CNRS

Catherine Goudemand-Joubert Psychiatre, Villeneuve d’Ascq

Béatrice Guinaudeau Psychiatre, Bordeaux

Michel Jurus Psychiatre, Lyon

Vassilis Kapsambelis Psychiatre, Praticien hospitalier, Psychanalyste, membre de la SPP, Directeur du Centre de Psychanalyse de l’ASM 13

Karima Lazali Psychologue clinicienne, Psychanalyste, Paris/Alger

Malika Mansouri Maître de conférences en psychologie à l’Université Paris Descartes, Psychologue-psychanalyste en protection de l’enfance

Patrice Charbit, Psychiatre, Psychanalyste, Montpellier, Président d’Honneur AFPEP SNPP

Capucine Rivière Psychiatre, Paris

Agnès Rocher Psychiatre, Lille