Mots d’ordre, orientation du syndicat

Print Friendly

MOTION TRAVAIL ET PSYCHIATRIE

L’assemblée générale de l’AFPEP-SNPP souligne le nombre croissant de consultations liées aux conditions de travail qui exercent une pression de plus en plus insoutenable.

Nous ne pouvons qu’attirer l’attention des pouvoirs publics sur les effets psychiques délétères des logiques managériales de plus en plus à l’œuvre dans le monde du travail.

MOTION ETHIQUE ET SOLIDARITE NATIONALE

L’AFPEP-SNPP est particulièrement soucieuse du maintien de la solidarité nationale confiée à l’Assurance-Maladie pour la prise en charge des soins.

L’AFPEP-SNPP refuse la soumission, forcée par l’Assurance-Maladie, à la performance devenue « Rémunération sur objectifs de santé publique », et exige la reconnaissance de l’ACTE UNIQUE qui spécifie la consultation psychiatrique.

MOTION CONDITIONS D’EXERCICE

Les conditions d’exercice sont déterminantes pour le choix du mode de pratique des jeunes psychiatres et la poursuite sereine de l’activité en cabinet : le niveau de rémunération, l’évolution démographique et maintenant les contraintes liées à l’accessibilité en sont des entraves majeures.

L’AFPEP-SNPP veillera à maintenir un cadre de soin respectueux de l’indépendance professionnelle et à obtenir lors des négociations conventionnelles une revalorisation enfin décente de l’acte unique de consultation.

L’AFPEP-SNPP demande la formation d’un nombre suffisant de psychiatres de façon à assurer la relève au regard du nombre important des départs en retraite dans les années à venir.

L’AFPEP-SNPP ne se satisfait pas du délai obtenu pour mettre en conformité les cabinets de consultation pour l’accessibilité des personnes handicapées, ce délai étant assorti d’un engagement dès cette année à réaliser les travaux dans les trois ans à compter du 1er janvier 2015, et soutiendra les demandes de dérogation lorsqu’il y a impossibilité ou disproportion manifeste entre la mise en accessibilité et ses conséquences.