2021 : Arles : le premier week-end d’octobre : Le Lien (et les 50 ans de l’AFPEP-SNPP !)

espace-Van-Gogh-Arles-2

 

Les 50 ans de l’afpep-snpp.

 

A l’occasion de son 50 ème anniversaire, l’afpep-snpp a choisi pour thème de ses journées nationales «  Le lien ».

Une épopée d’un demi siècle de réflexion, d’engagement, de luttes, de transmission, de liens…. pour porter une psychiatrie, notamment libérale, digne de ce nom, est un évènement à célébrer.

Quel meilleur endroit que Arles, au-delà de sa dimension historique, esthétique et culturelle, pour insister sur le fait que nous ne soignons pas des maladies mais des humains et que Van Gogh, qui y a séjourné et y fut hospitalisé, ne se résume certes pas à la décompensation de sa psychose. Son œuvre et son impact universel ne soulignent-ils pas une saisissante complexité qui n’a sans doute pas encore révélé toute sa richesse?

Le caractère quasi-prématuré, néotène, de l’humain à sa naissance l’oblige à poursuivre son développement à l’extérieur de l’enveloppe maternelle. La qualité de cet extérieur va donc être déterminant. Langage, soutiens, affects, multiplicité des acteurs, bains culturels, conditions de vie, vont multiplier voies d’explorations, savoir-faire, savoir-sentir, réticences qui ne manqueront pas de trouver leurs traductions en termes synaptiques et de plasticité cérébrale. Le lien est au fondement de notre diversité. Par ailleurs, nous mesurons tous les jours, et à tous les âges, le désastre que subissent ceux qui sont laissés à eux-mêmes.

 

Si le lien n’est pas obligatoire avec tout le monde il n’en reste pas moins incontournable notamment au sein des constructions sociales. Ainsi, au-delà de la nécessité de se supporter les uns les autres, une fraternité de fait s’exprime dans l’inévitable lot commun : les troubles climatiques, les différentes crises, les défis contemporains nous le rappellent tous les jours.

Cheminer, se confronter à ses pairs et à ses contradicteurs, repérer comment les structures politiques définissent qualités du commun et hiérarchisations, mesurer les rapports de force et le respect des impératifs éthiques, la psychiatrie n’est-elle pas, du fait de ce qui lui est demandé, un des postes d’observation avancés du « vivre ensemble »?

Le lien est un vaste programme que nous souhaitons festif.

Très bel anniversaire à l’AFPEP-SNPP.